Aller au contenu
Ludicweb » Informatique » Peut-on deviner votre mot de passe en écoutant votre clavier ? Une menace insoupçonnée à l’ère numérique

Peut-on deviner votre mot de passe en écoutant votre clavier ? Une menace insoupçonnée à l’ère numérique

La lutte entre les professionnels de la cybersécurité et les pirates informatiques semble sans fin. Une récente étude dévoile une menace inédite : l’utilisation de l’intelligence artificielle pour deviner les mots de passe en écoutant les sons du clavier.

Peut-on deviner votre mot de passe en écoutant votre clavier Une menace insoupçonnée à l'ère numérique
Peut-on deviner votre mot de passe en écoutant votre clavier Une menace insoupçonnée à l’ère numérique

Zoom sur cette étude révolutionnaire

Des chercheurs des universités de Durham, Surrey et du Royal Holloway à Londres ont mis en lumière une technique de vol de données qui semble tout droit sortie d’un roman d’espionnage. L’étude, intitulée Exploiter les canaux acoustiques pour les attaques par frappe au clavier basées sur l’apprentissage profond, révèle comment les sons produits par les touches du clavier peuvent être utilisés pour mener des cyberattaques, grâce à la puissance de l’apprentissage profond.

Leur modèle d’apprentissage automatique est capable d’analyser les sons du clavier, enregistrés avec un simple microphone, avec une précision impressionnante de 95%. Cela signifie que chaque son distinct produit par une touche peut être identifié et traduit en la touche exacte frappée.

La mise en œuvre de cette attaque : est-ce vraiment possible ?

La mise en pratique de cette technique est plus simple qu’il n’y paraît. Un pirate potentiel n’a besoin que d’être dans la même pièce que sa cible. Il peut alors enregistrer discrètement les sons du clavier avec son smartphone, mettant ainsi en danger mots de passe, conversations, emails et autres données sensibles. Plus inquiétant encore, il est possible d’enregistrer ces sons lors d’un appel Zoom, élargissant ainsi le champ des menaces potentielles à l’ère du télétravail.

Les secrets de cette technologie

Pour affiner leur modèle prédictif, les chercheurs ont analysé les sons produits par un MacBook Pro moderne. Ces données acoustiques leur ont permis de distinguer les légères variations sonores entre chaque touche. En amplifiant ces signaux sonores, ils ont pu améliorer considérablement la précision du modèle.

Face à cette menace, comment se protéger ? Les chercheurs suggèrent plusieurs solutions :

  1. Varier son style de frappe : en changeant régulièrement le rythme et la force de frappe, il devient plus difficile pour une IA de reconnaître les caractères.
  2. Logiciels masquant le bruit : ces programmes génèrent des sons de clavier aléatoires pour noyer les véritables frappes et tromper l’IA.
  3. Gestionnaires de mots de passe : ces outils permettent de saisir les mots de passe sans avoir à les taper, éliminant ainsi le risque d’écoute.

Les implications de cette découverte

Cette étude met en lumière la nature changeante des menaces en matière de cybersécurité. Alors que les menaces traditionnelles sont souvent numériques, cette technique mêle le monde physique au monde digital. Elle utilise les ondes sonores, transformées en données numériques, qui sont ensuite interprétées par l’intelligence artificielle.

Dans un monde où le travail à distance et les espaces de travail ouverts sont monnaie courante, cette vulnérabilité pourrait avoir de vastes conséquences. Elle nous rappelle que notre approche de la cybersécurité doit constamment évoluer.

L’avancée technologique apporte son lot de défis. Protéger ses données ne se limite plus à choisir un mot de passe complexe. Il faut désormais aussi être attentif à l’environnement dans lequel on tape ce mot de passe. Cette étude est un signal d’alarme pour tous, soulignant la nécessité d’une sécurité globale, à la fois numérique et physique. Ainsi, la prochaine fois que vous saisirez un mot de passe ou un message sensible en public, gardez cette étude à l’esprit. Dans notre ère numérique, la prudence est de mise.

Lien rémunéré par Amazon, dernière mise à jour le 2024-04-02 . En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *