Aller au contenu
Accueil » Blogging » Mesurer et monétiser le trafic Adblock de votre site ?

Mesurer et monétiser le trafic Adblock de votre site ?

  • par

Le trafic bloqué par Adblock peut représenter jusqu’à 30% de l’audience desktop d’un site Internet.

C’est autant de trafic qui n’est pas analysé par Google Analytics et de surcroit pas monétisé non plus.
Mais alors comment estimer ce trafic caché puisqu’il n’est pas enregistré par Google Analytics ?
Et aussi comment peut-on rentabiliser ce trafic ?
C’est à ces 2 questions que nous allons répondre dans les prochaines lignes de cet article.

▶ Comment connaitre son trafic caché (adblock) ?

On ne va pas présenter le service que propose Adblock, il est connu. 
Les internautes qui utilisent Adblock bloquent tout : publicité, traceur, cookies … etc.
Ils passent donc sous les radars des traceurs et analyseurs d’audience. Il est donc difficile de connaitre la proportion réelle de ce trafic.
Ce qui est certain, c’est que les utilisateurs de bloqueurs de publicité sont de plus en plus nombreux chaque année. Et ce phénomène est largement facilité par l’apparition de bloqueur de pub directement intégrés aux navigateurs (Firefox, Brave…etc).

Il existe un moyen simple et efficace pour estimer le trafic adblocké de votre site. Il suffit de consulter les fichiers logs présents sur votre serveur.
La plupart des hébergeurs donnent l’accès à ces fichiers log. Vous pourrez alors comparer le trafic journalier enregistré par Google Analytics à celui présent dans vos logs.

J’ai donc fait cette manip pour un de mes sites Internet. La période que j’ai prise comme référence est du 01 janvier 2022 au 14 janvier 2022.

✅ Le trafic comptabilisé par Google Analytics

Vous pouvez voir les mesures réalisées par GA sur la période. En moyenne sur cette période, GA mesure 510 visiteurs uniques / jour sur le blog.

Trafic mesuré par Google Analytics
Trafic mesuré par Google Analytics

✅ Le trafic enregistré sur le fichier LOG du serveur

Dans l’image ci-après, on a accès aux visites enregistrées par le serveur directement. C’est une bonne estimation du trafic réel du blog. En effet le serveur délivre le blog aux visiteurs standards mais aussi aux visiteurs qui utilisent un bloqueur de publicité et de script.
Cette fois-ci, le fichier LOG nous indique qu’en moyenne sur la même période 775 visiteurs uniques / jour sur le blog.

Trafic mesuré par le serveur - fichier LOG
Trafic mesuré par le serveur – fichier LOG

✅ 34% de mon trafic concerne des utilisateurs d’Adblock !

Le calcul simple de la différence entre le trafic mesure par GA et celui enregistré par le serveur permet d’estimer le trafic ablocké à 34% du trafic moyen du blog.
C’est tout simplement énorme !
Ci-dessous vous pouvez voir en un petit coup d’œil les différences de trafic quotidiennes.

Comparaison des chiffres entre Google Analytics et le fichier LOG du serveur
Comparaison des chiffres entre Google Analytics et le fichier LOG du serveur

Je vous engage à faire la même manipulation pour vos blogs/sites. Dans mon cas, 34% du trafic concerne des utilisateurs d’Adblock. Et celui-ci est non monétisé, non comptabilisé c’est quand même conséquent.
Il faut donc trouver une solution pour ne plus subir cette perte.
Heureusement, des solutions existent et je vous en présente une dans les prochaines lignes.

▶ Monétiser son trafic Adblock avec Adcovery  

L’usage des bloqueurs de pub est de plus en plus généralisé. Il augmente par ailleurs chaque
année. Les adblockers sont très présents sur l’audience Desktop mais la tendance est
également présente sur Mobile.
Ne pas laisser échapper cette audience rémunératrice est donc primordial et va s’avérer même
vitale dans un avenir proche.

C’est là qu’intervient la régie Adcovery. Celle-ci ne se substitue pas à votre gestionnaire de
publicité classique (Adsense…). Mais elle vient en complément pour afficher de la publicité
pour vos lecteurs qui utilisent un adblocker.

✅ Du contenu sponsorisé pour votre blog

Les publicités sont affichées en bas de page en-dessous des articles avec une mosaïque de
contenu. Vous l’aurez compris, il s’agit là de contenu sponsorisé.
Au niveau donc de l’expérience utilisateur, Adcovery propose une solution qui ne dégrade pas
l’UX. Cette publicité dite native est peu intrusive, elle vient se fondre dans le contenu de votre
blog.
Pour votre trafic classique, c’est votre « setup » classique qui affichera vos publicités. En
revanche pour le trafic adblocké, c’est Adcovery qui prend le relais et affiche donc le contenu
sponsorisé.

Le format des pubs Adcovery préserve l’expérience utilisateur

✅ Une solution sans coût supplémentaire

Adcovery propose un modèle de monétisation du traffic adblocké qui est transparent et sans
coût. De plus, l’éditeur (donc nous) gardons la main sur les annonceurs. Il est tout à fait
possible de black-lister certains annonceurs s’ils ne vous plaisent pas ou s’ils ne correspondent
pas à votre contenu éditorial. C’est toujours bien de garder la main sur ce qui est publié ou
affiché sur son blog !

✅ Des campagnes au CPC mais pas seulement !

Adcovery est un régie indépendante. Les campagnes affichées sur votre blog sont des
campagnes au CPC (coût par clic). Il peut y avoir aussi des campagnes basées sur la performance (commission) qui selon les cas peuvent s’avérer être plus rémunératrices pour l’éditeur.

✅ Différents types d’installation

Si vous êtes sur WordPress, il suffit d’installer le plugin rien de plus facile.
Il existe également une application Cloudflare et éventuellement un script sur-mesure pour les
éditeurs qui n’utilisent ni WordPress, ni Cloudflare.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.