Aller au contenu
Ludicweb » Web » SEO » Liens et maillage interne d’un site, important pour le SEO ?

Liens et maillage interne d’un site, important pour le SEO ?

  • par

Pour que votre contenu soit référencé et correctement classé par les moteurs de recherche, il a besoin de liens. En effet, Google trouvera plus facilement vos articles et les pages de votre site s’ils possèdent des liens pointant vers eux sur le Web.
On sait donc que les liens externes (venant d’autres sites) ont de l’importance mais les liens internes en ont tout autant !
Les liens internes (entre vos articles et vos pages) relient votre contenu et donnent à Google une idée correcte de la structure de votre site Internet.
Une bonne stratégie SEO de vos liens internes peut clairement booster votre référencement naturel et amener vos articles en première page dans les résultats de recherche Google.

Liens internes et SEO
Liens internes et SEO

▶ Que sont les liens internes ?

La définition d’un lien interne en SEO est assez simple :
« Un lien interne est tout lien présent sur une page de votre site qui pointe vers une autre page de votre site.»
Ce sont des liens que vos lecteurs peuvent suivre pour passer d’une page à une autre page ou d’article en article sur votre blog. Ils facilitent donc la navigation de vos visiteurs mais aussi celle des moteurs de recherche.
Outre le fait de donner du liant à vos pages, et donc de les rendre accessibles, ils améliorent aussi la rétention de vos visiteurs et de vos lecteurs. Ceux qui utilisent Google Analytics voient de suite quel indicateur ils peuvent améliorer en ayant une bonne stratégie de netlinking interne : le fameux taux de rebond.
Et puisqu’on parle du taux de rebond, il faut savoir que plus cet indicateur est bon et plus votre site et votre NDD a d’importance aux yeux de Google.
Vous commencez à voir le cercle vertueux :
Good netlinking Strategy ⬄ Goods metrics in GA ⬄ Good Page-Rank ⬄ Good place in SERP……

▶ Les différents types de liens internes

Bref, vous avez tout intérêt à ne pas négliger le maillage interne de votre site ! D’autant plus que celui-là, vous pouvez le maîtriser. Ce qui n’est pas le cas du netlinking externe (backlinks) sur des sites partenaires que vous ne possédez pas.

Il faut savoir qu’il existe 2 types de liens internes :

  • les liens qui sont présents dans vos menus de navigation, votre fil d’Ariane, vos liens de catégories… Ceux-là relient vos pages entre-elles et donne une idée de la structure de votre site (c’est en fait le sitemap).
  • les liens contextuels, ceux-là on les trouve au sein même de vos articles, de votre contenu. Ils dirigent le lecteur vers un contenu intéressant et connexe à la page sur laquelle ils sont. Ce sont ces liens là que vous devez travailler et mettre en place. Ils vont connecter vos articles entre eux sur des mots-clés ou expressions clés. Dans l’article que vous lisez en ce moment, il y a ce type de lien interne. Regardez le passage plus haut où je vous parle du taux de rebond. J’ai inséré un lien vers un autre article de mon blog sur lequel je parle de cet indicateur.

Si vous voulez améliorer votre référencement et la position de vos articles dans les SERP, vous devez avoir une stratégie de netlinking externe mais aussi et peut être même surtout interne.

▶ Pourquoi les liens internes sont-ils si important pour Google ?

On sait que le maillage interne est un facteur essentiel pour les moteurs de recherche et Google en premier lieu.
Pourquoi ?
Et bien tout simplement parce que Google suit les liens présents sur les sites Internet. Il parcourt les liens présents sur les sites afin de découvrir, indexer et classer le contenu dans les résultats de recherche qu’il propose par la suite aux internautes.

Et il a tendance à attribuer un indice de qualité supérieur aux pages qui reçoivent beaucoup de liens (externes comme internes), ces pages ont donc plus de valeur à ses yeux et ont donc plus de chance d’être en 1ère position dans les SERP.

C’est le célèbre Google bot qui s’occupe de l’exploration des sites Web en suivant les liens internes et externes. Lorsque son BOT arrive par exemple sur la page d’accueil de votre site, il l’affiche, puis il suit le premier lien, et après le second…. Se faisant, Google créé une carte de votre site. Mais ce n’est pas tout car, il établit une relation entre les différentes pages, publications et autres contenus de votre site ou de votre blog. De cette manière, il découvre peu à peu quelles sont vos pages qui traitent d’un sujet similaire, dans la même thématique ou complémentaire.

Plus votre maillage interne sera précis et pertinent et plus cela facilité la tâche d’indexation et de classement de Google. Et l’algorithme de Google aime ça !

▶ Créer des liens internes oui mais pas trop !

On l’a vu, les liens internes sont important pour être bien référencé par Google. Il faut donc en mettre à l’intérieur de votre contenu mais sans pour autant en abuser.
Pourquoi ne pas en abuser ?
Cela est assez logique lorsque vous aurez compris qu’à chaque fois que vous faite un lien d’une page vers une autre, certes vous donner du liant à votre site mais vous partager aussi le « jus SEO » de la page A vers la page B.
Le « jus SEO » est en quelque sorte la notoriété de la page A (Pagerank) pour Google. En faisant un lien de la page A vers la page B, vous valorisez la page B mais en partageant un peu du jus SEO de la page A.
En SEO, tout est toujours question d’équilibre, il faut optimiser son contenu et son netlinking mais sans trop en faire. Sinon on aura l’inverse de l’effet attendu.

Petite remarque qui tombe sous le sens : évidemment donnez un attribut en Dofollow et pas en Nofollow aux URL de vos liens internes !

▶ Faire des liens internes avec ou sans outil ?

La démarche à suivre est finalement simple, lorsque vous venez de terminer la rédaction d’un article alors posez-vous la question :
Y-a-t-il dans cet article un mot-clé sur lequel je peux insérer un lien hypertexte vers un de mes articles déjà existant ?
Pour cela vous devez connaître votre site/blog et faire un petit effort de mémoire. C’est assez simple lorsqu’on rédige tous les articles soi-même. Car oui, généralement on se rappelle des articles que l’on a publiés par la passé sur son blog. On voit les 2 ou 3 mots ou expressions clés sur lesquels on peut alors placer un lien interne.
Ce qui n’est pas forcément le cas si vous êtes rédacteur sur un blog où vous travaillez en équipe.

Mais ne vous inquiétez pas, il existe des plugins pour WordPress qui vous facilitent le boulot !
Pour ma part je préfère réaliser le travail de linking à la main mais je manquerai pas de vous faire prochainement un article sur les plugins WordPress disponibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.