#JaimeLeTeletravail !

  • par
#JaimeLeTeletravail
#JaimeLeTeletravail

La crise du Covid-19 n’a peut être pas que de mauvais côtés, elle a su faire bouger les entreprises et les institutions sur le volet du télétravail.

En quelques semaines, il a bien fallu que tout le monde s’y mette.

Les « verrous » de politique interne et les réticences de certaines entreprises ont rapidement sauté face au risque de voir l’activité et la productivité des collaborateurs s’arrêter du jour au lendemain.

Le télétravail est, pour les activités compatibles, une avancée majeure dans le monde du travail. Grandement facilité par les technologies actuelles, il est désormais possible de travailler efficacement où que l’on se trouve sur le territoire: de son appartement de banlieue ou de sa maison de village au fin fond du Gard (c’est mon cas cheeky).

Les nombreux avantages du télétravail

L’avantage premier de télétravailler est d’éviter le trajet domicile-travail véritable corvée pour la plupart d’entre nous.

Travailler de chez soi est bénéfique pour l’environnement, les travailleurs et pour les entreprises, cela génère:

  • moins de pollution : pas de transport en voiture, bus, train, métro….
  • moins de fatigue et de stress.
  • une diminution logique du risque d’accident de trajet.
  • des économies mensuelles substantielles : les transports occupent une place de plus en plus importante dans nos budgets.
  • une productivité améliorée avec une implication et une efficience bien plus haute que sur site
  • cela facilite la mise en oeuvre des PCA (Plan de Continuité de l’Activité).
  • un ralentissement de la circulation des diverses maladies saisonnières: (gastro, grippe, Covid-19 ….).  Des maladies souvent à l’origine de nombreux arrêts de travail.
  • une baisse des coûts de fonctionnement : avec des locaux moins vastes, plus faciles à chauffer, à climatiser et à entretenir. De plus, l’équipement d’un télétravailleur n’est pas très onéreux. Bien que l’entreprise se doit de participer aux frais engendrés par l’activité à domicile.

En bref…  du temps, de l’énergie et de l’argent économisé pour tout le Monde !

Everybody is happy !
Everybody is happy !

Quelques inconvénients…

Oui bien sûr, travailler de la maison peut avoir des inconvénients. Le télétravailleur peut être confronté à certains problèmes:

  • ne pas avoir un endroit assez bien équipé et tranquille pour effectuer sa mission: travailler sur la table de la cuisine ou sur la table basse du salon c’est pas top…👎
  • Une difficulté à la déconnexion : l’accès à tout instant aux outils du boulot peut être tentant pour « s’avancer pour demain ». Ce qui est une grosse erreur. Car on en vient vite à mélanger vie professionnelle et vie privée (familiale) et là c’est le début des problèmes (stress, burn-out, dépression….)
  • une distanciation sociale qui peut être trop pesante : on voit moins les collègues de travail, on peut se sentir isolé.
  • Tous ces inconvénients ont bien souvent une seule et même origine : un manque d’organisation. Et cela vaut aussi bien pour le salarié que pour l’employeur.

Mais des solutions…

Il faut des repères et de l’organisation pour travailler de son domicile:

  • Les tâches doivent êtres correctement planifiées afin d’encadrer l’activité du salarié et faciliter leur suivi par l’employeur.
  • A domicile, il faut obligatoirement s’aménager un endroit confortable (chaise pro et bureau) et au calme (si possible une pièce à part) pour travailler en toute sérénité.
  • L’isolement social peut être adoucit avec le maintient de la communication avec les collègues de bureau par tous les moyens techniques disponibles: mail, visio, téléphone…

Cette pandémie a peut être donner un coup d’accélérateur à l’évolution du travail dans notre société. Il n’est finalement pas indispensable de rassembler tous les salariés dans des locaux professionnels tous les jours de la semaine. Il est ainsi possible d’éviter le déplacement de nombreuses personnes tous les matins. Et de fait limiter la saturation des axes routiers, des transports en commun et la pollution que tout cela engendre. 

Tout cela simplement en organisant le travail à domicile lorsque celui-ci est possible et désiré par les travailleurs.

Soignons clair être à 100% en télétravail n’est pas souhaitable (sauf cas particulier) mais télétravailler 4 jours sur 5 ou moins selon la volonté des protagonistes (employeur-salarié) est certainement une évolution à envisager sérieusement dans les entreprises et institutions publiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *