Aller au contenu
Ludicweb » High-Tech » Le robot Atlas de Boston Dynamics a maintenant des mains !

Le robot Atlas de Boston Dynamics a maintenant des mains !

  • par

Boston Dynamics vient de publier une nouvelle démo de son robot humanoïde, Atlas. Une fois de plus une vidéo impressionante qui montre les progrès réalisés par Atlas.

Le Robot Atlas a des mains
Le Robot Atlas a des mains

Le Robot Atlas a des mains !

Atlas était déjà capable de courir et de sauter sur des terrains complexes grâce à ses pieds. Boston Dynamics vient de lui donner des mains, enfin en quelque sorte😅 . Puisque ce sont en fait des pinces rudimentaires. Cependant, celles-ci offrent une nouvelle dimension au robot en lui permettant de saisir et de déposer des objets indépendamment.

La pince en forme de griffe est composée d’un doigt fixe et d’un doigt mobile. Selon Boston Dynamics, ces pinces ont été conçues pour les tâches de levage lourdes. Une démonstration a été faite une première fois au cours d’une publicité diffusée lors du Super Bowl où Atlas tenait un baril au-dessus de sa tête.

Les mains du Robot Atlas de Boston Dynamics

Les derniers progrès du Robot Atlas en vidéo

Les dernières vidéos publiées montrent Atlas en train de soulever des objets tels que des morceaux de bois de construction et un sac à outils en nylon. Atlas prend ensuite un sac d’outils et se précipite sur le pont et à travers les échafaudages de construction. Il parvient facilement à envoyer à son coéquipier humain un sace d’outils.

D’après Boston Dynamics, cette manœuvre finale est « une compétence beaucoup plus difficile que le parkour réalisé précédemment« .

Dans une autre vidéo (ci-dessous), Boston Dynamics décrit les recherches en cours sur Atlas. LOn comprend que leur objectif est de faire en sorte que le robot puisse percevoir et manipuler des objets dans son environnement tout en maintenant un haut niveau de performance.
Boston Dynamics explique que pour cela, le robot doit être capable de comprendre les propriétés des objets, comme leur forme et leur masse, ainsi que les contraintes et les forces qui existent entre le robot et l’objet lors de la manipulation.
Le système de contrôle doit également être capable de gérer les objectifs en conflit tels que la stabilité ou la tâche de manipulation.

Boston Dynamics travaille donc en ce moment sur la perception et l’autonomie du robot. La perception consiste à permettre au robot de savoir ce qu’il voit et l’autonomie à lui permettre de choisir ce qu’il va faire ensuite :

  • Le système de perception d’Atlas utilise des caméras pour identifier les objets d’intérêt dans l’environnement.
  • Le système de contrôle utilise une technique appelée « Model predictive control » pour prévoir comment les mouvements du robot évolueront dans le temps, en respectant les lois de la physique.
Dans le labo Boston Dynamics

Boston Dynamics a une énorme avance en matière de robotique humanoïde sur ses concurrents. Atlas fait preuve de capacités réellement intéressantes, on n’ose imaginer les progrès dans un futur proche !