Aller au contenu
Ludicweb » Science » Le Noyau Interne de la Terre pourrait changer de vitesse

Le Noyau Interne de la Terre pourrait changer de vitesse

Une récente étude publiée dans la revue scientifique Nature Geoscience, menée par Xiaodong Song et Yi Yang de l’université chinoise de Pékin, suggère que la vitesse à laquelle le centre de la Terre tourne pourrait ralentir par rapport aux parties extérieures de la planète.

Le Noyau Interne de la Terre (Crédits Photo Canva Pro)
Le Noyau Interne de la Terre (Crédits Photo Canva Pro)

Comprendre le noyau interne de la Terre

Le noyau interne de la Terre est une boule de fer chaud un peu plus petite que la Lune. Il est entouré par un noyau externe en métal liquide, ce qui permet au noyau interne de tourner à une vitesse différente de celle du reste de la planète. C’est en quelque sorte un « roulement à billes ».

Depuis les années 1930, les scientifiques étudient les changements de vitesse des ondes sismiques lorsqu’elles traversent la planète pour comprendre la structure du noyau terrestre. Ces changements de vitesse ont montré que le noyau est un centre solide composé principalement de fer.

✅ Nouvelles recherches sur les ondes sismiques répétées

Dans leur étude, Song et Yang ont étudié les « ondes sismiques répétées » des années 1990. Ils ont cherché des changements dans le temps que mettent les ondes sismiques à parcourir les mêmes trajets à l’intérieur de la Terre. Les scientifiques suggèrent que les changements dans la rotation du noyau terrestre peuvent expliquer ces changements dans les temps de parcours.

Selon Song et Yang, le noyau interne tourne par rapport à la surface de la Terre « d’avant en arrière, comme une balançoire » et sa rotation relative change environ une fois tous les 35 ans. Ces changements correspondent également à de très faibles variations de la « longueur du jour », c’est-à-dire le temps exact que met la Terre à tourner sur son axe.

✅ Des résultats de recherche différents

Cependant, d’autres études ont donné des résultats différents.

En juin 2022, John Vidale et Wei Wang de l’Université de Californie du Sud (USC) ont publié une étude dans Science Advances. Selon eux, entre 1969 et 1971, le noyau tournait plus lentement que les couches extérieures, mais après 1971, il tournait plus rapidement. Pour leur étude, Wang et Vidale ont utilisé des données sur les ondes sismiques provenant d’explosions nucléaires expérimentales.

Il est important de noter que comprendre et étudier le noyau terrestre est très complexe. Les scientifiques ne sont pas encore en mesure de se mettre d’accord sur tous les aspects de sa rotation. Il est donc important de continuer à étudier ce sujet en utilisant différentes méthodes et techniques pour obtenir une image plus complète et précise de la rotation du noyau terrestre. Cela permettra de mieux comprendre les processus qui se déroulent à l’intérieur de la Terre et de mieux prévoir les phénomènes sismiques et géologiques.

En outre, une meilleure compréhension du noyau terrestre pourrait également avoir des implications pour les systèmes de navigation et de communication, car le noyau joue un rôle important dans la génération des champs magnétiques terrestres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *