[critique] X-Men : Days of Future Past

Publié le par Guillaume

Cet article est reposté depuis JustCinema.net.

Ambitieux projet que de réunir l'univers de la trilogie X-Men lancée en 2000 par Bryan Singer et celui de X-Men : Le Commencement de Matthew Vaughn qui marqua le retour du groupe de mutants sur grand écran après 5 ans d'absence.

Le film est-il à la hauteur de ses ambitions ? Réponse maintenant !

[critique] X-Men : Days of Future Past

Un mélange efficace

 

D'un côté le futur sombre, contrôlé par les Sentinelles toutes-puissantes de Bolivar Trask (Peter Dinklage), où mutants s'unissent dans un dernier espoir avant leur extinction. De l'autre le passé trouble, dans lequel Charles Xavier (James McAvoy) n'est que l'ombre de lui-même et Magneto (Michael Fassbender) plus cruel que jamais.

Dès le début du film nous avons un bel aperçu du monde futuriste très post-apocalyptique et on devine qu'on aura droit à plus que du simple fun et du divertissement dont nous a habitué Marvel avec Avengers notamment (que l'on adore pour ce qu'il est !). Et si certaines tentatives (plus ou moins réussies) du studio de passer aux scénarios plus Black avec Iron Man 3 ou plus dark avec Thor 2 et Captain America 2 c'est vraiment dans l'univers et l'histoire de nos mutants préférés que cette maturité cherchée est atteinte.

Le futur a une double utilité : nous montrer les personnages que l'on adorait plus jeune, Charles Xavier (Patrick Stewart) et Magneto (Ian McKellen) en tête et bien évidemment Iceberg (Shawn Ashmore), Tornade (Halle Berry) et consorts... Et créer de l'enjeu pour la mission de Wolverine (Hugh Jackman) qui doit retourner dans le passé pour changer le futur. C'est vraiment intéressant d'avoir choisi d'intégrer cela et de jouer avec l'attachement des spectateurs pour les personnages (franchement malmenés). La tension est présente dès le début et de nombreux rappels entre scènes dans le passé et dans le futur sont là pour accentuer l'urgence/importance de la mission du mutant griffu.

L'histoire dans le passé se focalise surtout sur le trio Charles Xavier, Magneto et Mystique (Jennifer Lawrence) et pour une fois Wolverine n'est pas au centre de l'aventure et sert de lien entre les époques. Hugh Jackman s'en sort d'ailleurs très bien, après 2 opus en solo désastreux que le réalisateur Bryan Singer a décidé d'oublier sur ce film. On le voit guider le jeune Charles et cette inversion des rôles entre le professeur et l'élève est franchement plaisante. Comme dans X-Men : Le Commencement les 3 acteurs du trio sont au top dans l'interprétation. 

[critique] X-Men : Days of Future Past

Des scènes à couper le souffle

 

Ne vous attendez surtout pas à une débauche d'action, le film n'est pas qu'un gros blockbuster divertissant et bourrin. En revanche, les scènes où cela chauffe avec les mutants et les Sentinelles sont impressionnantes, en particulier les combats avec Blink qui utilise des disques de téléportation pour aider ses alliés. 

Par ailleurs, la bonne surprise du film est Vif-Argent, mutant ultra rapide, qui nous offre une scène en musique démentielle.

Généreux, le film ne l'est pas que dans l'action mais aussi dans les dialogues. Intelligents, incisifs, drôles et comportant pas mal de références à l'univers X-Men, ils apportent une réelle profondeur au film.

Assez didactique, la mise en place de l'action dans le passé prend du temps, il y a beaucoup d'explications, mais ce n'est jamais déplaisant. On sent que le film est ambitieux dans son scénario, et on sent aussi l'envie de Bryan Singer de faire quelque chose de bien, appliqué, et son amour pour cet univers. Le thème de la prédestination et de tout ce qui touche au destin et à l'impact de nos actions est parfaitement maîtrisé et apporte la maturité souhaitée dans le film. 

La fin est particulièrement émouvante, et restez évidemment après le générique de fin pour découvrir le personnage central de la suite du film, prévue pour 2016 !

[critique] X-Men : Days of Future Past

Conclusion

 

Un film maîtrisé, sombre et mature, avec des interprètes géniaux et des scènes incroyables. C'est plaisant de voir un film de super-héros aussi abouti. Bref, il est à la hauteur de ses ambitions !

 

Note finale : 9/10

Commenter cet article