Percy Jackson: la mer des monstres [j'ai vu]

Publié le par Proc187

Percy Jackson: la mer des monstres [j'ai vu]

Après 3 ans d'attente,le fils de Poséidon est de retour sur nos ecrans !
Le réalisateur Thor Freudenthal nous embarque dans une nouvelle aventure avec de nouvelles créatures et une nouvelle quête: celle de la toison d'or.
Bien que ce nouveau volet des aventures de Percy reste dans l'esprit du premier, que j'avais assez bien aimé, je reste un peu sur ma faim même si les effets spéciaux sont bien réalisés ... et bien je suis globalement deçu.
Au final, c'est un film qui peut être distrayant pour les jeunes spectateurs et peut être moins pour les autres...

Synopsis et détails
Percy Jackson ne sent pas vraiment l’âme d’un héros. Même s’il a déjà sauvé le monde, ce demi-dieu se demande si ce n’était pas tout simplement un coup de bol extraordinaire. Lorsqu’il découvre que son demi-frère est un monstre, il commence même à penser qu’être le fils de Poséidon est peut-être une malédiction. Mais il ne va pas avoir le temps de méditer sur le sujet car la barrière de protection divine qui protège le Camp des Sang-Mêlé est attaqué par une horde de monstres mythologiques, menaçant de détruire le sanctuaire des demi-dieux. Pour sauver leur seul refuge, Percy et sa bande doivent se lancer à la recherche de la légendaire Toison d’Or.
Leur périple va les conduire dans une odyssée à hauts risques sur les eaux inexplorées et mortelles de la Mer des Monstres, plus connue des humains sous le nom de Triangle des Bermudes. Ils devront faire face à d’incroyables créatures fantastiques : d’un taureau mécanique cracheur de feu, à des créatures des mers terrifiantes, en passant par des cyclopes géants. Et même d’autres demi-dieux à la loyauté douteuse... Les enjeux sont plus importants que jamais : si Percy échoue, le Camp des Sang-Mêlé disparaîtra à jamais et l’Olympe s’effond
rera.

Titre original: Percy Jackson: Sea of Monsters
Distributeur: Twentieth Century Fox France
Année de production: 2013
réalisateur: Thor Freudenthal

Publié dans cinema

Commenter cet article